Zaza Siteler

Zaza Siteler
 

Zazas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zaza.
Répartition des Zazas

Les Zazas sont un peuple d'origine indo-européenne, appartenant linguistiquement au groupe iranien (branche Nord-Ouest), leur langue est le zazaki[1],. Ils vivent pour la plupart dans le Nord-Est de l'Anatolie (Est de la Turquie).[2]

Sommaire

[masquer]

Situation géographique [modifier]

Il y a entre 4-6 millions de Zazas, plus principalement concentrés dans le Anatolie (l'Est de la Turquie), entre les sources des fleuves Euphrate et Tigre, régions généralement montagneuses. Les Zazas vivent dans la partie est de la Turquie, de Sivas à Varto et de Gümüşhane à Siverek. Dersim, Bingöl, Erzincan, Elazığ, et le nord de Diyarbakır. Les principales villes habitées par les Zazas sont Kangal, Zara, Ulas, ainsi que İmranli (Sivas), Kelkit, Şiran, Hınıs, Çat, Aşkale (Erzurum), Gerger (Adıyaman), Pötürge, Arapkir (Malatya), Mutki (Bitlis), Sason (Batman) et Sariz (Kayseri). D’autre part, il est bien évident que de nombreux Zazas vivent aussi dans les métropoles comme Istanbul, Ankara, Izmir, Bursa, Aksaray, Bodrum, Antalya... Suite à l’exil de 1944, on trouve aussi des Zazas au Kazakhstan et en Géorgie. Au XXe siècle les Zazas ont été souvent exposés à des poursuites, de sorte que beaucoup d'eux se sont exilés en Europe notamment en Allemagne, Autriche, Suisse, Hollande, Belgique, France, Suède, et au Danemark. En Allemagne, on compte environ 300 000 Zazas. La plupart ont émigré dans le but de demander l’asile politique et de trouver un travail.

Les Zazas sont dispersés à travers les régions montagneuses et les plaines stériles de la Turquie. Des régions qui sont entre autres difficiles d’accès, pas ou une seul école pour plusieurs villages, pas d’hôpitaux, ils sont situés dans les grandes villes (obligations de faire plusieurs km pour se soigner ce qui cause la mort de beaucoup de personnes), ils vivent de l'agriculture et de l’élevage. En Turquie, on se réfère simplement à eux en tant que "Turcs de montagne". La vie des Zazas a fortement été endommagée ou complètement détruite au cours des dernières années par la guerre du mouvement de libération kurde et des militaires turcs (évacuations de villages), leurs besoins de base, tels que l'éducation et le développement de terrain, sont négligés par le gouvernement, de sorte que beaucoup de villages sont aujourd'hui vides ou habités par quelques personnes âgées qui attendent la visite de leurs proches, immigrés pour la plupart en Europe ou dans les métropoles.

Religions et croyances [modifier]

Les Zazas, même musulman, ne partagent pas tous la même confession de foi, il ne forme de ce fait pas une unité car la religion joue souvent un plus grand rôle que la langue. La plupart des Zazas sont de tradition Alévi, les autres sont sunnites d'école chaféiste et Hanafite. Les Zazas Alévis des tribus ethniques Zaza de Dersim, sont installés dans les régions de Koçgiri (Zara, Kangal, Ulas, Divrigi), Varto-Hinis, une partie de Bingöl , Sariz sous-préfecture de Kayseri. Les Zazas Sunnites vivent eux à Elazig, Bingöl, Diyarbakir, Siverek, Adiyaman, Aksaray, Mudki, Sason. La différenciation entre les Zazas alévis et les Zazas sunnites (Hanefi, Shafii) se fait par l’accent, au mode de vie et à la culture.

Zazas célèbres [modifier]

  • Seyid Riza, chef de la révolte de Dersim
  • Docteur Nuri Dersimi, politicien
  • Mikail Aslan, musicien, chanteur, compositeur
  • Ahmet Aslan, musicien chanteur
  • Ferhat Tunç, chanteur
  • Ali Baran, chanteur


 

Notes et références [modifier]

  1. (fr) zazaki.de [archive].
  2. [www.azargoshnasp.net/languages/zazaki/zazakipositionof.pdf The Position of Zazaki Among West Iranian languages by Paul Ludwig voir [pdf]]

Liens externes [modifier]

Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Zazas ».

Zaza Siteler
Zaza Siteler
Zaza Siteler
Zaza Siteler
Zaza Siteler
 

=> Sen de ücretsiz bir internet sitesi kurmak ister misin? O zaman burayı tıkla! <=
Zaza Siteler